Monte

Notre-Dame de Monte est une paroisse de la municipalité de Funchal qui a été créée en 1565. De nos jours, elle porte tout simplement le nom de Monte et elle est considérée comme un des plus agréables endroits de l’île.

En raison de sa localisation privilégiée dans l’amphithéâtre de Funchal, Monte est un haut lieu touristique qui se situe à 9 km du centre-ville de Funchal et qui se dresse à 550 mètres au-dessus du niveau de la mer : une visite à ne pas manquer.

Avec une végétation luxuriante et de superbes vues sur l’amphithéâtre et la baie de Funchal, Monte continue comme lieu de prédilection des visiteurs.

Fête de Notre-Dame du Monte

Fête de Notre-Dame du Monte

A Romaria de Notre-Dame de Monte data dos primórdios da colonização da ilha, e é, sem dúvida, o maior e mais concorrido arraial cristão da Madeira. 

La fête débute le 14 août, en soirée pendant laquelle règne une grande animation. Des milliers de gens rejoignent le centre de Monte. On y trouve les kermesses vendant les traditionnels produits madériens comme les brochettes de viande de bœuf, « espetadas », ou encore les boissons régionales. Pendant la soirée, les gens dansent et chantent aux rythmes de la musique moderne et traditionnelle.

Le jour suivant, le 15 août, c’est la célébration de la Sainte-Patronne. Après la célébration de la messe, des milliers de fidèles accompagnent une magnifique procession qui parcourt une partie du village.

Parque Leite Monteiro

Parque Leite Monteiro

Le parc municipal de Monte ou parc Leite Monteiro est un des lieux le plus visité de la municipalité de Monte avec une vue sur la baie de Funchal. C’est un jardin romantique et bien entretenu qui offrent aux visiteurs une grande variété d’espèces endémiques et exotiques et des arbres centenaires.

Jardin Tropical Monte Palace

Jardin Tropical Monte Palace

Le jardin tropical du Monte Palace se situe au sommet d’une magnifique colline, avec des vues imprenables sur la baie de Funchal. Autrefois, le Monte Palace, propriété datée du XVIII e siècle, a été converti en un hôtel de luxe fréquenté par des personnes importantes. Aujourd’hui, la Fondation Berardo a racheté et transformé ce splendide domaine en jardin et musée. On y trouve une grande diversité de fleurs et de plantes exotiques de tous les continents, ainsi que des animaux tels que des canards, des cygnes blancs et noirs, des paons, des poules et des carpes Koï. Profitez d’une promenade pour admirer les environs : une expérience inoubliable !

Villa des Jardins de l’Empereur

Villa des Jardins de l’Empereur

La villa des Jardins de l’Empereur, située à Monte, fut la dernière demeure de Charles Ier de Habsbourg-Lorraine, dernier empereur d’Autriche. À l’époque, ce domaine se dénommait Quinta Cossart, nom d’un des propriétaires. La villa a été érigée au début du XVIIIe siècle par James Gordon qui a également créé le jardin et une tour d’une extrême beauté architectonique, la tour Malakoff. En 1899, le banquier Rocha Machado a acquis ce domaine et l’a offert temporairement à l’empereur Charles d’Autriche et sa famille pendant leur exil forcé. De nos jours, la villa des jardins de l’Empereur porte ce nom en souvenir de Charles Ier d’Autriche appartenant au gouvernement régional. La Tour Malakoff abrite un café, entouré de buis et d’une roseraie multicolore, offrant un paysage idyllique avec une splendide vue sur Funchal.  

Remarque : En ce moment, les jardins de l’Empereur sont fermés au public.

Empereur d’Autriche Charles Ier

Empereur d’Autriche Charles Ier

Charles Ier d’Autriche, Charles IV de Hongrie ou encore Charles François Joseph de Habsbourg-Lorraine, né le 17 août 1887 à Persenbeug (Basse-Autriche), est mort le 1 er avril 1922 à Funchal, auprès de sa femme enceinte du huitième enfant. Suite à la chute de l’empire austro-hongrois, la famille impériale est condamnée à exiler dans des conditions d’extrême pauvreté et séjourna à Madère en 1921, lieu où Karl Franz Josef Ludwig Hubert Georg Maria von Hasburg-Lothringen, avant de s’y éteindre à l’âge de 34 ans.

Chrétien engagé et soucieux de ses devoirs de monarque, Charles Ier a été béatifié par le Pape Jean-Paul II en 2004.

Le tombeau de l’Empereur se trouve dans l’Église de Notre-Dame de Monte.

Le culte de Notre-Dame de Monte

Le culte de Notre-Dame de Monte

Le culte de Notre-Dame de Monte existe depuis des temps immémoriaux.

La naissance du culte marial naquit lors de la construction de la chapelle de Notre-Dame de Monte, en 1470 par Adão Gonçalves Ferreira. Quatre-vingt-quinze ans plus tard, ce culte dévoué à la Vierge, sainte patronne de l’île de Madère, portera le titre de Notre-Dame de Monte. 

On attribue à la Vierge miraculeuse la légende d’une apparition et des grâces répandues sur ceux qui les ont demandées avec ferveur et confiance pendant des moments difficiles subis par la population madérienne. Ce culte s’est propagé et généralisé peu à peu dans toute l’île puis présent dans les différents coins du monde où vivent les immigrés madériens.

Ce culte est encore plus fort depuis la création de la « Confrérie des esclaves de Notre-Dame de Monte » en 1950.

Depuis le début du peuplement de l’île jusqu’à aujourd’hui, il existe plusieurs légendes attribuées à Notre-Dame de Monte et transmises de génération en génération.